Contre la guerre

Je souhaite
que tous les pays s’entendent pour qu'il n'y ait plus de guerre.
qu’on élimine la faim dans le mond pour que personne ne meure plus de faim.
qu’on mette fin au terrorisme.
que tous les enfants aillent à l’ecole.
que la sélection se fasse sur le mérite et non sur l’argent.
que les gens soient plus tolérants.
...

Le thème de mes tableaux est la guerre. N'ayant vécu aucune guerre, je suis incapable de décrire la misère et la tragédie des scènes de guerre et encore moins de déchiffrer l'ambition des hommes politiques qui les a menés à la guerre et de juger leurs intentions. Je ne connais que les conséquences de la guerre : Famine, pollution, analphabétisme, stagnation de la production, parents ayant perdu leurs enfants, nouvelles mariées déjà veuves. Ce qui est certain c'est que ce sont toujours nos proches qui deviennent les victimes de la guerre.

La femme est le motif qui domine mes tableaux, elle pleure pour la guerre, son visage et son corps se déformant de manière maladive à la merci de la folie de la guerre. Le fœtus dans son ventre porte déjà un masque pour faire face aux environnements pollués. Ses seins sont vidés car les soldats ont besoin de ravitaillement. Femmes et enfants deviennent les principales sources et victimes de la guerre, ne sachant pas quand ils seront extraits complètement du lait jusqu'au sang…. Que les soldats regardent leurs mères, femme ou fille ! Qu'ils prennent conscience de leur misère de leur visage souffrant. Désirant crier, ils n'ont plus de voix, car c'est le jeu de la guerre : cruel mais réel.

Les frontières sont le jeu des hommes politiques, les soldats sont leurs pions, les femmes les enfants en sont les victimes…Pourtant jusqu'à aujourd'hui, la guerre existe encore.

Serait-il possible d'oublier tout cela ? Serait-il possible de tout laisser de côté après un simple sourire moqueur ?

 

Latest from

Related items (by tag)

back to top